Nouvelle

Actualité

Programme Action-Climat Québec – 98 721 $ pour le projet « En route vers la carboneutralité de la MRC de Maskinongé »

2017-06-02

Programme Action-Climat Québec – 98 721 $ pour le projet « En route vers la carboneutralité de la MRC de Maskinongé »

Le projet « En route vers la carboneutralité de la MRC de Maskinongé » vise à mobiliser et impliquer les citoyennes et les citoyens de la MRC dans la lutte contre les changements climatiques. Ils seront appelés à poser des gestes concrets et durables en vue de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Ici, « Le Citoyen » est considéré dans les différentes sphères de sa vie : gestionnaire, travailleur, consommateur, etc. Pour cette raison, le projet vise 4 publics-cibles : entreprises, entreprises agricoles, municipalités et collectivité.

« Réduire sa production de carbone au maximum et compenser les émissions de GES qu’on n’a pu réduire par des actions délibérées, c’est un projet ambitieux, surtout dans une grande MRC comme celle de Maskinongé. Je suis fier que Maskinongé soit la première MRC au Québec à se donner cet objectif. Espérons qu’elle en inspirera beaucoup d’autres, car nous avons besoin des efforts combinés de tous les acteurs de la société pour atteindre nos objectifs de réduction d’émissions de GES », a affirmé Marc H. Plante, député de Maskinongé et adjoint parlementaire du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

L’objectif se décline en trois phases. En premier lieu, aller chercher des données factuelles sur les émissions de GES dans notre MRC. Ensuite, expliquer la problématique des changements climatiques et les conséquences directes sur notre vie. Finalement, impliquer « Le Citoyen » dans la recherche et la mise en œuvre de solutions concrètes et accessibles. Ainsi, les responsables du projet à la SADC ont la conviction que les changements de comportement amenant une réduction des GES de chaque public-cible seront facilités et qu’ils dureront dans le temps. Pourquoi ? Puisque le citoyen sera au cœur des décisions. Il sera alors plus enclin à s’impliquer vers un changement, puisqu’il en sera le « maitre ». Ce ne sera pas un changement imposé, mais bien un choix vers le changement…

« Le succès d’une démarche si ambitieuse repose en grande partie sur le sérieux et l’implication des acteurs stratégiques régionaux, ce que la SADC a clairement réussi à concrétiser autour de cette idée. Aussi, le caractère novateur de la démarche initié par la SADC servira, à coup sûr, de modèle inspirant pour les acteurs régionaux québécois souhaitant dynamiser la mobilisation en matière de lutte aux changements climatiques », souligne Nicolas Girard, directeur général du FAQDD.

Les changements climatiques, chaque geste compte !

La majorité des Québécois reconnaissent déjà la réalité des changements climatiques et leurs conséquences sur l’environnement et la société. En outre, la nécessité d’agir fait consensus. Or, lorsqu’on se penche sur la question, on est frappé par la complexité des enjeux. Aussi est-il possible de douter de notre capacité d’action. Ces interrogations sont légitimes, mais si elles ne sont pas levées elles constituent des barrières au changement. Le projet « En route vers la carboneutralité de la MRC de Maskinongé » vise justement à outiller le citoyen en ce sens et à lui permettre de prendre conscience de son immense pouvoir d’action.

La SADC : Figure de proue régionale en matière de développement durable

La SADC de la MRC de Maskinongé porte la préoccupation du développement durable par la mise en place de projets à caractère à la fois environnemental, social et économique. Étant des acteurs du développement socio-économique bien ancrés dans son milieu et ayant pour mission de favoriser un développement des collectivités qui se veut durable, la SADC souhaite favoriser la conscience du développement durable et l’émergence d’initiatives et d’actions dans le milieu en ce sens.

À propos du Fonds vert

Rappelons que le Fonds vert, où 100 % des revenus générés par les ventes aux enchères du marché du carbone sont versés, finance notamment la mise en œuvre des mesures du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques, qui se décline en plus de 150 actions. Ces dernières visent à réduire les émissions de GES ainsi qu'à améliorer la capacité d'adaptation de la société québécoise aux impacts des changements climatiques. Jusqu’à maintenant, le marché du carbone a généré des revenus de plus de 1,6 milliard de dollars pour le Québec, qui servent à soutenir les entreprises, les municipalités, les institutions et les citoyens québécois dans leur transition vers un monde plus sobre en carbone.